[Coup d’œil sur …] Mato Anomalies

Découvert lors de la reprise de la Gamescom 2022 à Cologne en Allemagne, quelques semaines plus tard, une version bêta est arrivée à la rédaction. C’est avec une certaine excitation que nous avons lancé le jeu. Après quelques bugs et avoir perdu notre sauvegarde, nous voici de retour après quelques heures passées sur le futur hit.

Mato Anomalies est développé par les studios Arrowiz, fondé en 2016 par des « anciens » du milieu du jeu vidéo. Leurs jeux sont basés sur des univers au gameplay différent de ce que l’on peut aborder la plupart du temps sur nos consoles et PC, avec un style graphique décalé.

Ce jeu de rôle/aventure est soutenu et édité par 2 grands noms que sont Prime Matter et Plaion* (*anciennement KochMedia). Nous avons passés quelques heures dans cet univers à la représentation graphique se situant entre le cel-shading et le coup de crayon d’un mangaka. Partons découvrir de quoi retourne cette expérience manette en main.

Nous incarnons Doe, qui sera accompagné tout du long par Gram et Chrysalis. Nous devrons essayer de déchiffrer les anomalies qui se manifestent ici et là dans Mato, une ville néo-futuriste. Doe et Gram sont 2 enquêteurs qui auront également pour mission de devoir traverser des failles pour éradiquer de vilaines créatures ayant un seul but : détruire Mato.

La narration est l’axe central de Mato Anomalies. Telle l’aiguille d’une boussole attirée vers le Nord, il nous est difficile de dévier de notre mission principale. A de rares exceptions, des missions secondaires vont vous amener à échange des informations capitales entre marchands. Des informations qui resteront dans l’oubli mais certaines vous donneront des indices qui ne vont pas atterrir dans les oreilles d’un sourd. Prenez la récolte et non la semence !

Le point fort de Mato Anomalies est forcément l’introduction dans la vie des personnages que vous allez rencontrer tout au long de votre quête. Ces anomalies mystérieuses, qui se manifestent, ne sont pas là par hasard. Alors, traversons ces portails qui nous mènent vers l’enfer, répondant au doux nom de Marée Funeste ! Cela fait froid dans le dos.

Tandis que vous pénétrez votre première dimension, d’étranges créatures seront là, semblables à des statues de cire, pour vous tuer tout simplement. De simples chemins ou de vrais dédales vont se dévoiler devant vous et vous mènerons, quoi qu’il arrive, à la sortie. Entre temps, il serait bon de ne pas mourir pour comprendre ces anomalies.

Les combats que vous allez mener auront la particularité de se dérouler au tour par tour. Tout comme dans un RPG classique, plusieurs éléments vont faire que vous ou votre adversaire attaquera en premier. Plusieurs attaques seront mises à votre disposition. Du simple coup, en passant par une attaque plus tactique ou bourrine, vous trouverez, c’est sûr, celle qui mettra fin au combat. En guise de sortie, un combat un peu plus relevé vous attendra. Mettez en place votre tactique pour venir à bout de vos ennemis.

A la fin du combat, vous récupérerez des points de compétences, des objets et autre monnaie pour faire des échanges de données avec les habitants du coin. Justement, si nous parlions de ces fameux et étranges habitants de Mato ?

Des PNJ seront là pour vous aiguiller et d’autres pour essayer de vous soutirer des informations dont vous seul aurez le pouvoir de divulguer ou pas. Le monde de Mato se divise en plusieurs parties. Chaque zone possède ses objectifs, qu’ils soient principaux ou secondaires. Pour voyager entre les zones (pour le moment), il vous suffira d’ouvrir la map et de sélectionner votre destination. On ne sait pas encore si cela sera le seul moyen de voyager entres les zones dans la version finale du titre.

Le gameplay est encore un peu approximatif et quelques bugs de collisions apparaissent ici et là. A contrario, le design du jeu, en général, est vraiment incroyable. J’adore le style graphique utilisé et la manière dont est représentée la ville. Il y a beaucoup de détails sur les devantures et les immeubles environnants. Si les dev’ ont voulu identifier Mato comme étant Shangaï, c’est très réussi. L’univers est plaisant visuellement et nous avons hâte d’en découvrir encore plus avec la version définitive.

La partie combat nous plait aussi énormément. Les techniques utilisées sont très visuelles et les attributs, que l’on équipe, ont un vrai impact sur notre comportement pendant les combats. Il faut les positionner avec bon sens pour améliorer votre personnage. En plus de ces éléments, des points de talent vous seront octroyés. Ils permettront de pousser au maximum votre dextérité, votre rapidité ou encore votre force d’attaque.

Particularité du titre : les phases de « hacking » mental. Il vous sera imposé de détruire le côté psychique de certains espions un peu trop envahissants. Alors, une tactique se met en place et chacun votre tour, tel un tower-defense, vous devez venir à bout de l’esprit de l’autre. Assez conceptuel mais plutôt prenant comme phase de jeu. Il faut l’avouer ce n’est pas facile et j’ai dû m’y prendre à plusieurs reprises.

En tout cas, ce Mato Anomalies est une belle découverte. Il nous a séduit sur plusieurs points et doit se perfectionner sur d’autres. Il pêche sur des éléments techniques et de mapping. Ceux-ci doivent être réglés rapidement, du moins je l’espère.

Notre config de jeu :
I7–7700
16go de ram
GTX 1080Ti

--

--

Rédacteur en chef du média "Ma Vie De Geek" et passionné de toutes les générations de JV et + !

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Ma Vie De Geek

Rédacteur en chef du média "Ma Vie De Geek" et passionné de toutes les générations de JV et + !