[Couverture Festival] Le Japan Pop Show de Saint-Brieuc

Les 25 et 26 juin 2022 avait lieu le Japan Pop Show sur la ville de Saint-Brieuc en Bretagne. Une belle commune avec beaucoup de charme et des Street Arts magnifiques que nous avons découvert via le compte Instagram de Johanna_ivynoob (que nous vous invitons à suivre). Un temps au rendez-vous alors quoi de mieux pour partir découvrir cette première édition du JPS comme on pourrait l’appeler.

Compte Instagram de Johanna_Ivynoob : CLIQUE-ICI

Situé au Palais des Congrès/Parc des Expos, le Japan Pop Show était réparti sur 2 halls. Une annotation des plus importantes, le parking était gratuit. De nos jours, couvrir des événements revient cher et souvent les parkings sont payants. Pour ne citer qu’eux, la Paris FanFest et la JapanExpo c’est 15€/jour ! Vous avez bien lu ! Que l’emplacement appartienne à la commune ou à une société privée, laissez-nous profiter d’un week-end entre passionné(e)s comme l’a fait le JPS !

Une fois sur place, nous prenons le temps de découvrir les lieux. Celui de nous imprégner de l’ambiance, d’en savoir plus sur les conférences et autres activités qui auront lieu pendant le week-end.

Le Japan Pop Show a tapé fort avec des invités de prestiges connus des fans. On retrouve Brigitte Lecordier (doubleuse entre autres sur Dragonball, Oui-Oui, Pipoudou …) Mark Lesser (doubleur entre autres de la voix de Joey dans Friends, les mouettes dans Némo, Gojo dans Jujutsu Kaisen 0 …) Adrien Solis (doubleur entre autres de Armin dans AOT, Kaneki Ken dans Tokyo ghoul, Tobio de One Piece le film …) pour ne citer que les doubleurs.

Brigitte et ses compères étaient accompagnés de : Dina (Vice-championne du monde et 3x championne de France de Just Dance), Ivy de la websérie « les Noobs » et la combattante ultime dont tout le monde a peur … Kayane ! Au palmarès international !

Vous avez compris que le Japan Pop Show a mis la barre très haute pour satisfaire la Bretagne où tout le monde réclamait un festival d’une telle envergure. C’est chose faite avec ce très joli panel d’invités.

Les invités ont participé à des conférences, des ITW mais aussi et c’est le point clé de la venue de tant de fans … Les dédicaces ! Parce que tout comme le parking, les dédicaces sont gratuites. C’est souvent le cas mais il est bon de le mentionner. Dans une ambiance bienveillante et remplie d’amour, les fans attendaient leur tour dans des files dédiées avec beaucoup de respect les uns envers les autres. Entre signature sur des figurines, des mangas ou simplement une photo … Les fans étaient aux anges ! Leur idole leur a accordé quelques minutes pour échanger avec eux. C’est toujours touchant de voir à quel point les fans sont de grands passionné(e)s et connaissent parfaitement la vie de leurs doubleurs/bleuses préférés !

Nous continuions de déambuler dans le grand hall comme nous allons l’appeler. Un hangar très vaste et très bien ventilé, il était agréable de s’y balader. Comme dans toutes les premières, quelques couacs sont apparus et dès le lendemain l’organisation a essayé d’y remédier !

On pouvait croiser des boutiques diverses et variées (allant d’épices au vendeur de glace pilée), des stands d’auteur/auteure de romans horrifiques ou de nouvelles, le tout dans une ambiance festive et souriante. Pas de soucis particuliers de circulation sur les deux jours. Nous avons pu nous balader librement sans bousculades. C’est là aussi un bon point car souvent les festivals sont restreints et la place manque pour tout le monde.

Dans ce même grand hall était disposé 2 scènes :

  • Une dédiée à Just Dance orchestrée par Dina. Elle a fait danser les 8000 visiteurs sur les deux jours. Un bel espace laissant les danseurs/seuses s’exprimer avec leurs corps.
  • Une autre scène pouvait accueillir des conférences mais aussi le concours cosplay ! Sur ce point, nous tirons notre chapeau à toutes ces personnes qui savent faire des choses incroyables de leurs mains. En effet, ces cosplayeurs touchent à plusieurs corps de métier : couture, collage, création, thermo-moulage … Le cosplay est toujours un univers fascinant et bravo aux participants!

Dans la continuité de la scène JD, on y retrouve l’espace de restauration. Un point assez mitigé de part nos expériences sur différents festivals.

Nous avons très rapidement vue que le tarif proposé, par exemple sur les Ramens porc ou poulet, était assez exorbitant : 13€ c’est très cher ! De plus, il fallait rajouter 3€ pour une boisson (fraiche dans le grand hall et tiède en extérieur). Le système de remplir en amont un formulaire pour commander et gagner du temps était un demi-succès.

Point noir :

Nous avions des « tickets repas » nous permettant de nous rassasier et là nouveau couac ! Dans le grand hall, on pouvait avec un seul ticket prendre tout ce l’on voulait (en fonction de ce qu’il restait) boisson comprise. Nous avons eu la mauvaise nouvelle, le dimanche, de prendre à manger à l’extérieur du grand hall. On nous annonce que le « ticket repas » ne sert que pour 1 article ! Soit frites, soit salade, soit plat. Pas de boisson comprise !

Le point restauration est un point stratégique et hyper important dans les festivals. Il faut de la clarté, de la fluidité et un roulement quasi parfait. Nous avons été déçus sur ce point surtout le 2eme jour. En effet, nous avons douloureusement constaté qu’à 15h, il n’y avait plus rien à se mettre sous la dent, en passant par les ramens, nems, salades ou autres hamburgers. Pour les années à venir, il va falloir penser à mettre l’accent sur ce point pour tenir dans la durée. Il faut une organisation aux petits oignons. Toutefois un coup de chance, il faisait beau ce qui permettait de manger dehors sur les pelouses. Malheureusement, Il manquait des places assises en intérieur.

On s’améliore en écoutant les retours négatifs des participants. Nous avons eu d’autres expériences ailleurs. Avec un œil objectif, nous pouvons voir ce qui peut être modifié et sublimé. On y croit pour l’an prochain !

Sur ce festival, nous sommes partie prenante pour tester des ateliers. Le dimanche, nous avons essayé un cours, de 30min de sabre laser, situé dans le petit hall avec le « Sabre Laser Guingamp ». Vous étiez sûr de repartir en tant que Padawan ! Ma compagne a pu s’essayer et elle a adoré ! Mention spéciale pour le moniteur super sympa et très attentif aux moindres gestes des participants.

Direction la scène Just Dance où, par je ne sais quel hasard, je me retrouve avec tous les copains à devoir danser avec … Dina notre grande amie ! Nous l’aimons beaucoup mais, lorsque je suis à côté d’elle, je ne sais pas à quelle sauce je vais être mangé ! Elle me réserve toujours des danses de dingue mais j’étais bien entouré donc tout s’est bien passé !

Une ambiance sur scène qui résume bien celle que nous avons vécue pendant 2 jours ! Juste le temps de boire une gorgée d’eau que nous retournons dans le petit hall où nous découvrons « Dreamup Crew » : des danses rythmées que l’on peut associer aux Cheerleaders et leurs animations pendant des spectacles très connues sur le sol américain. C’était une totale découverte et nous avons été agréablement surpris par leurs prouesses.

De découvertes en découvertes, on s’approche doucement vers le stand d’une dame très douée de ses mains ! L’imaginaire de Gilliane. Donnez-lui un bout de tissu, une broche vieillissante et des petits mécanismes, elle vous fait un costume de grande classe ! Nous avons adoré son énergie et sa passion … Pour vous dire la confiance qu’elle a eu en nous … ma femme a eu la chance d’être son mannequin pendant près de 2h. Elle a pu défiler avec l’une de ses créations ! Merci infiniment Gilliane pour votre gentillesse et votre inventivité !

Le Japan Pop Show dégage vraiment une très belle énergie ! Des stands qui vous accueillent avec le sourire, des discussions qui s’éternisent et des passions qui se croisent. Tout un chacun pouvait y trouver son bonheur. Nous avons fait quelques achats car nous essayons dans chaque festival d’acheter un roman, une création pour soutenir les artisans et autres auteurs. Nous trouvons la cause importante pour les aider dans leurs démarches ! Nous vous invitons à faire de même 😉

Vous allez me dire pourquoi des voitures dans un festival pop culture/japanimation ? Je vais vous donner un indice … Initial-D, vous connaissez ? Une série « niche », en France, mais tellement connue par des millions de passionnés(e)s de voitures et de drifts surtout au Japon ! Une association de passionné(e)s a voulu rendre hommage à cette série. Quoi de mieux que de présenter des voitures de marques japonaises, parfois unique en leur genre ? Volant à droite, châssis modifié, NOS, des pneus surdimensionnés, c’est ce que voulait montrer l’association Breizh Jap ! Nous avons été bluffés par certaines voitures, par leurs customisations ou simplement leurs beautés !

Le temps défile et nous pensons à nos 5h de route qui nous attendent pour revenir à la réalité. Tout le monde sait que lorsque que le temps passe vite les bons moments sont au rendez-vous. Accompagnés tout le week-end par notre amie Johanna (Ivy des Noobs), nous avons rigolés, partagés mais aussi profiter de se revoir pour parler de tout et de rien. C’est aussi ça les festivals : revoir les ami(e)s que l’on ne voit que quelques fois par an. Faire des blagues avec Mark et Brigitte ou encore voir Adrien se déhancher comme jamais sur scène et Kayane gagnée près de 200 matchs sur Soulcalibur en 2 jours malgré le bon niveau de certains participants … On peut dire que nous avons passé un super week-end !

Nous avons relevé par-ci par-là quelques points à améliorer On nous demande souvent la différence entre les visiteurs classiques et le service presse/média.

En tant que média, nous recevons des accréditations sous forme de badge/carte autour du cou. Cela nous donne plus de visibilité et nous permet l’accès à des endroits réservés. On parle des backstages, d’avoir à disposition une salle « presse ». Souvent équipée de chaises, tables et canapé, elle nous permet de poser notre ordinateur/smartphone pour partager sur les réseaux sociaux en « direct » du festival mais également avoir un endroit calme pour réaliser des ITW. Elle consiste simplement à pouvoir se poser pour se rafraichir, boire un café et/ou une petite collation et repartir de plus belle.

Surement par inexpérience ou simplement par oubli, il n’y avait ni badge estampillé presse ni salle afférente. Mais là encore, c’est un tir à corriger pour l’an prochain car nous avons vu que des salles auraient pu être utilisées à cet effet. Nous comptons sur l’organisation pour faire évoluer la partie « presse » et être encore plus en immersion dès l’année prochaine.

Nous pouvons vous dire, qu’une fois la tête reposée, le Japan Pop Show fût une très belle expérience. Un festival solide qui promet pour les prochaines années. Les dates pour 2023 sont d’ores et déjà annoncées alors rendez-vous les 24 et 25 juin 2023 pour (re)découvrir ce salon breton qui nous a donné envie d’y revenir.

Merci à l’organisation et aux bénévoles d’avoir rendu possible cet événement. Le Japan Pop Show nous réserve pas mal de belles surprises !

--

--

Rédacteur en chef du média "Ma Vie De Geek" et passionné de toutes les générations de JV et + !

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Ma Vie De Geek

Ma Vie De Geek

18 Followers

Rédacteur en chef du média "Ma Vie De Geek" et passionné de toutes les générations de JV et + !