[Couverture festival] Le TGS Springbreak 2022 au Diagora

Souvenirs … souvenirs ! Il fût un temps où je couvrais des événements comme le TGS avec mon ancien média. Nous revoici, 15 années plus tard, dans ce magnifique lieu qui m’a donné tant de frissons de part les rencontres et le lieu en lui-même.

Le TGS, que l’on connait maintenant au parc des expositions du MEETT, a fait ses débuts au Diagora sur la zone de Labège. Il accueille, maintenant, les TGS Springbreak, événement en milieu d’année pour combler le bonheur de celles et ceux qui ne peuvent venir au TGS de fin d’année.

Je voulais revenir sur les lieux de mes plus beaux souvenirs et partager ces moments avec ma compagne à qui j’avais vanté les mérites du Diagora. Nous avons parcouru 750km direction le sud-ouest pour découvrir et redécouvrir ce magnifique complexe.

Après quasiment 10h de route, nous sommes enfin arrivés dans notre airbnb. Situé non loin de Labège, nous étions à la campagne. Les quelques photos qui suivent vous mettrons surement l’eau à la bouche. Par ailleurs, si ce lieu vous intéresse on peut vous laisser, en message privé, les coordonnées de l’annonce !

Moment de repos oblige, on découvre le lieu où nous allons passer 4 jours. On prend le temps de se détendre, on branche la switch pour des parties de Mario kart 8 en soirée … On est bien ! Il est temps de prendre congé dans l’espace nuit et de se préparer pour un week-end de folie qui nous attends.

On attend l’arrivée imminente de Codatrax l’un de nos testeurs. Une partie de la rédaction est réunie, le week-end peut enfin commencer !

Samedi 14 mai 2022, le soleil tape fort de bon matin. Petit déjeuner prit sur le pouce, jus d’orange bu d’une traite … On saute dans la voiture direction le Diagora ! 20min de route pour revoir les copains et profiter au maximum de ce TGS Springbreak 2022.

Les habitudes reviennent plus vite que prévu. On prend place sur le parking à l’ombre bien sûr. On récupère le matériel pour faire de la captation photo/vidéo et nous sommes fin prêts pour couvrir l’événement.

Le lieu n’a pas changé. Les accès sont différents mais tout est à sa place. Le cœur du Diagora distribue plusieurs accès soit : les salles de conférence, les amphithéâtres ou encore les étages. Particularité du Diagora : il possède un niveau -1 et un niveau +1. Au sous-sol, on retrouve toute la partie gaming avec l’espace Nintendo, des jeux musicaux comme DJ Hero ou le très célèbre Dance Dance Revolution avec ses plaques de danse. On s’est pris au jeu avec Codatrax pour se faire quelques chansons sur DJ Hero. Encore une fois que de souvenirs !

Reprenons les escaliers (ou ascenseur) pour retrouver le soleil du rez-de-chaussée ! La grande force des TGS Events c’est leur espace dédicace. On peut retrouver Emilie De Ravin et Emma Caulfield pour la partie US. Pour les plus connaisseurs et fans, des acteurs de doublage étaient présents. On remercie, plus particulièrement, Adrien Solis pour sa dédicace vidéo personnalisée sans oublier Grégory Laisné que nous avons interviewé. Ce sont de jolis moments d’échanges pour mieux comprendre leur métier.

Nous avons pu retrouver les copains des « Noobs » ! 14 ans d’amitié et on se retrouve là où tout a commencé. Incroyable ! On a pris du temps avec Johanna Fournier (Ivy) et Anne-Laure Fournier (Gaia) pour se remémorer tous ces souvenirs qui nous ont ramenés toutes ces années en arrière ! C’est aussi pour ça que l’on couvre ce genre de festival pour vivre ces moments forts.

Continuons de découvrir ce que peut cacher ce TGS Springbreak 2022. Dans ce dédale d’exposants, nous avons été, plus particulièrement, attirés par le stand SP-Collections : mon coup de cœur du festival. On voit au loin du Casimir, du Capitaine Flam et surtout du Lupin The 3rd. Forcément, on ne pouvait que se diriger vers eux pour en savoir plus. Nous faisons connaissance de Pierre-Alek et de son ami. Deux personnes fort sympathiques avec qui l’entente est immédiate.

On fait un échange de carte et de numéro tellement le courant passe bien. Je tombe amoureux du coffret de Lupin The 3rd limité à 155 exemplaires. Je ne pouvais pas passer à côté de peur de le regretter. Nous serons amenés à nous revoir c’est sûr !

Le TGS Springbreak 2022 permet aux petits et grands de partager des moments en famille. La scène extérieure donnait lieu à des concerts avec en autre de la K-pop et de diverses prestations sous un soleil digne d’un mois de juillet ! Il faisait vraiment beau et chaud !

En extérieur, on pouvait également trouver l’espace restauration pour se rassasier. Culture de la nourriture japonaise oblige, il était évident de se rapprocher d’un stand de curry où l’on a pris des « Stephen … Curry ». Je vous laisse la ref’ ! Comme le patron était avenant et souriant, nous y sommes retournés le dimanche !

Retournons à l’ombre dans l’Agora ! La seconde partie de ce complexe est quasiment réservée aux boutiques. Comme dans tous festivals, on retrouve du classique passant par les mangas, les sabres, des créateurs et autres dessinateurs. Difficile de se démarquer et de trouver une boutique qui tire son épingle du jeu. Alors, direction le Diagora … et retrouver les copains des Road And Troll ! Le duo incontournable des grands festivals ! Si vous voulez des CMV de qualité, en totale immersion, je vous invite à cliquer ici : Road N Troll

Le temps passe trop vite, il est déjà l’heure de faire l’interview des Noobs. Car, nous avons eu l’occasion et la chance de faire 3 interviews dont celles de Grégory Laisné, Mr Garcin et les Noobs. On se retrouve en salle presse dédiée. Petit coin cosy, feutré où l’on peut prendre du bon temps en toute intimité. Les questions fusent, les réponses sont instantanées et les regards échangés sont simples et remplis d’amitié. Les interviews sont des moments particuliers où l’on prend le temps de partager avec sincérité.

Déjà dimanche 15 mai 2022, la journée est ensoleillée mais heureusement une brise venteuse nous rafraichit. Cela fait du bien car la veille, nous avons souffert de la chaleur mais nous avons bronzés ! Point positif 😉

Il est temps de s’immerger, au plus vite, pour profiter de ces derniers moments dans cet espace que j’aime tant. Je suis revenu ici pour partager cette énergie que j’ai connue et qui n’a pas changé. On assiste à du karaoké géant avec CoucouCircus dans l’hémicycle. Et, dans la salle de conférence, on peut écouter l’histoire de Hayao Miyazaki … Surprenant et cultivant ! On essaie de faire pleins de choses différentes pour que notre trio prenne du bon temps. On découvre les passions de l’autre et on s’y intéresse.

Les pas s’enchainent et la fatigue nous envahit. Non ! On continue notre découverte et on s’arrête sur le stand de Alex Sol auteure qui nous a donné envie de lire son livre ! Bien évidemment, on a acheté un exemplaire dédicacé que nous allons lire avec plaisir !

De cosplay en cosplay, le chemin nous porte à l’entre deux. Ce fameux couloir de liaison surnommé « le couloir de la mort » dû aux mouvements de foule des premiers TGS car tout le monde y était serré comme des sardines ! Mais, ce n’est plus le cas désormais car il y a un sens de circulation. Quelle très bonne idée !

On tombe sur les Road And Troll qui bossent sans relâche, qu’il fasse chaud ou pas, ils sont toujours présents. Le temps de leur faire un coucou et de laisser une dédicace au copain Inforumatik … Nous voilà repartis !

D’artistes en artistes, le niveau +1 est incroyable. Chaque cellule renferme une découverte : Karaoké spécial animé, salle rétrogaming et artistes indés libres comme l’air. Tous les recoins sont exploités pour amener plus de diversité et permettre aux visiteurs d’en voir plus.

Les minutes défilent, le temps s’accélère et je devais retrouver les « anciens » de chez What Kendama ! Ou comment revisiter le Bilboquet en version 2.0 ! Une dinguerie comme disent les jeunes ! Nous avons pris le temps de pratiquer et ce n’est vraiment pas facile ! La vidéo ci-dessous vous donnera un aperçu de qu’il est possible de faire avec ce bout de bois et celle boule reliée à une ficelle !

Il est l’heure des interviews de Grégory Laisné et Mr Garcin. Nous avons aimé cette dernière prise en totale immersion directement sur son stand. C’est ça aussi l’esprit de ce genre de festival.

On pourrait vous parler encore et encore de ce TGS Springbreak 2022 pendant de longues heures mais ce qu’on peut vous dire c’est qu’il faut venir vivre cette expérience : rencontrer des artistes, discuter avec eux, prendre le temps de se poser en conférence pour vivre l’expérience et d’apprendre des choses sur nos propres passions.

Donc après tout ça, on se voit en 2023 ? Chiche ?

Vidéo de couverture du festival

ITW des Noobs

ITW de Grégory Laisné

ITW Mr Garcin

Album photos

--

--

Rédacteur en chef du média "Ma Vie De Geek" et passionné de toutes les générations de JV et + !

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Ma Vie De Geek

Ma Vie De Geek

Rédacteur en chef du média "Ma Vie De Geek" et passionné de toutes les générations de JV et + !