[Couverture] Le Japan Tours Festival

Lors du week-end du 2&3 juillet 2022, nous étions accrédités, au très réputé, Japan Tours Festival. Une première pour nous et nous n’avons pas été déçus. Partons à la découverte de ce magnifique festival sous une chaleur très estivale.

Dans son intégralité, le Japan Tours Festival se déroule sur 3 jours. Pour cause de planning, nous n’étions disponibles que le samedi et dimanche. Mais rassurez-vous, 2 journées bien remplies qui nous ont enchantés avec beaucoup de choses à voir et des invités de prestige.

Nous avons pu croiser et discuter avec GastronoGeek, la bible du jeu vidéo qu’est Marcus, l’artiste Asroth ou encore le doubleur Grégory Laisné. Ces rencontres étaient possibles grâce au coin VIP/Lounge qui par ailleurs était parfait. Un barman toujours serviable et souriant ainsi que des canapés, des tables basses accompagnées de ventilateurs très efficaces.

Ce coin lounge offrait des occasions de se reposer ou simplement venir se rafraichir tout en discutant avec Fred Zolf et notre grande amie Dina (pour rappel 3x championne de France et vice-championne du monde de Just Dance). Un vrai plus, quand on sait que sous les toits d’entrepôts, il ne fait pas toujours frais mais surtout rappelez-vous que ce premier week-end de juillet fût caniculaire. Encore bravo à l’organisation pour ce bel espace !!

Continuons sur le côté presse. Il faut noter que sur le site du Japan Tours Festival un espace « presse » nous est dédié pour que l’on puisse avoir le maximum d’informations. C’est pratique et surtout cela facilite notre venue sur le festival. Une très bonne idée que d’autres devraient mettre en place. Bravo pour cette démarche !

Plusieurs halls sont disponibles. Le hall A où l’on pouvait découvrir des stands comme :

-Ankama
-Editions GameCash
-Les Bouilles Geek
-Mangaland
-Pixel 3D
-Origamine

Cela ne représente même pas 20% de tous les stands présents dans ce hall, mais comme nous sommes passés devant et que l’on a prit le temps de flâner sur leurs étales, on vous en parle !

Le Hall B n’est pas sans reste. Il propose beaucoup de diversité et d’ateliers. Une zone assez vaste pouvait accueillir les visiteurs en masse pour leur faire découvrir différents jeux de société avec « De Cape et de Dés ». Si vous aimiez la cuisine sachez qu’il y avait une belle scène dédiée avec de nombreuses places pour les spectateurs. On pouvait voir cuisiner entre autres GastronoGeek avec une retransmission sur des écrans placés de part et d’autre de la scène. Très belle initiative pour les amoureux de cuisine nationale et internationale ! (Je parle de cuisine japonaise bien sûr).

Une scène de conférence, une scène « tradition », une salle de conférence « chibi ». C’est incroyable de voir autant de diversité dans un festival. Les espaces sont exploités au maximum pour faire plaisir aux visiteurs. Nous même étions surpris de la qualité proposée par le Japan Tours Festival.

On sent que l’organisation a bossé sur des espaces à thème. On retrouve le coin indés à côté du rétrogaming, une zone cosplay impressionnante agrémentée un « atelier cosplay ». On pouvait voir les cosplayeurs crafter leur cosplay en direct. Entre découpe, collage, peinture, essayage … C’était vraiment encore une fois bluffant de voir cet endroit ! Et dans les allées du village cosplay, on a pu entrevoir le « village Fury » qui prend de plus en plus d’ampleur avec leur peluches loup toutes douces et soyeuses ! Nous, on adore !

Nous continuons de déambuler dans les allées de ce hall B gigantesque jusqu’à tomber sur le stand de Olivier Duhec pour lequel nous sommes tombés en amour ! Des œuvres d’un raffinement exceptionnel. Pesant parfois jusqu’à 80 kilos, tout est fait à la main et cerise sur le gâteau, on peut apercevoir la belle signature du maitre … Que dis-je ? … Du dieu, M. Leiji Matsumoto en personne ! Nous avons été bluffés par tant de travail, tant de finitions millimétrées et tant de passion dans ces pièces uniques. Une sacrée découverte !

Comme vous pouvez vous en douter, il était difficile pour nous binôme de tout voir. Nous avons essayé de faire au mieux, de découvrir des stands que nous n’avions pas l’habitude de voir et ce fût le cas avec à l’extérieur du hall : un Tyrannosaurus-rex qui nous attendait ! Il remuait la queue et tournait la tête, nous cherchant du regard ! Nous avons été accueillis par son maitre et nous avons appris qu’un Parc des dinosaures va ouvrir ses portes dès le mois d’Aout 2022 au Château Selles-sur-Cher ! Si vous êtes dans le coin n’hésitez pas une seconde !

Le Japan Tours Festival est vaste, immense ! C’est le vrai grand festival que nous faisons depuis la reprise post-COVID. Le rythme est soutenu, les pas lourds en fin de journée mais la passion est là et traverser les halls en enfilade ne nous fait pas peur. On ne vous cache pas qu’en fin de journée un peu de repos nous faisait le plus grand bien.

Mais, retournons dans le Grand hall. Un espace qui accueille pendant l’année des concerts. Des tribunes amovibles peuvent être aménagées et ce fût le cas pour quelques scènes pendant ce grand week-end. Etant accrédités, ils nous étaient possible de passer au-delà des barrières pour accéder à des endroits interdit au public. L’occasion de découvrir ce qui se cache derrière le rideau au niveau de la technique mais aussi de l’entrée des artistes. On équipe Dina de son micro-casque, on se met dans sa bulle avant de présenter son cosplay ou encore d’ajuster les cordes des guitares pour le groupe Secret Zero ou Parallax.

Les spectateurs assis sur les gradins ont pu assister à des shows incroyables et de qualité. Je ne sais pas combien de personnes exactement pouvaient s’asseoir mais si je dis 1000 je n’en suis pas loin !

Dans ce grand Hall, on pouvait croiser les amis de l’Octogone ! Les Boss des arènes de combat ! Organisation au top et gérer par une main de maitre … Memez ! Un animateur inégalable !

Un tout petit espace dédié à l’Esport était quant à lui … Ridicule ! Nous n’avons pas compris l’intérêt d’un tel espace. Il n’y avait pas d’animateur spécifique pour justement animer les rencontres avec un manque de lisibilité évidant. Assez curieux ! Vu la qualité du festival tout autour. A revoir, pour les prochaines années si ce coin doit être amélioré ou tout simplement supprimé.

Dans la prolongation de l’espace Octogone, on a pu voir celui de Cybergun. Le village Airsoft avec un stand de tir sur cible et des armes d’airsoft ainsi que la FFA (fédération Française d’Airsoft). Un très bel espace rare que l’on ne voit pas souvent dans les festivals.

Passons à la zone « Street Food ». Il faut savoir que le complexe accueille, tout au long de l’année, d’autres événements et possède un point de restauration fixe. Des emplacements de forme carré où sur chaque face une grille renferme potentiellement un « street food ». Disposant chacun une prise, des grills déjà en place et des systèmes de ventilations pour les évacuations des fumées, c’est un endroit parfait pour se poser et manger un bout. Il y avait énormément de places disponibles et une grande diversité en termes de nourriture : burger, ramen, pain (une boulangerie éphémère était présente) sandwich classiques … De quoi rassasier les visiteurs pendants les 3 jours sans soucis.

Un gros point fort du festival, quand on connait la difficulté d’aménagement pour certains organisateurs. Un vrai casse-tête ! De plus, les « box » étaient à l’ombre ! Un vrai moment de repos avant de repartir sous une chaleur accablante !

Le Japan Tours Festival est une belle occasion pour les passionnés(e)s petits et grands de découvrir, redécouvrir toute cette culture que ce soit le monde du jeu vidéo, la pop-culture ou encore de la cuisine asiatique. C’est à travers des moments de partages autour d’une licence, comme on a pu le voir avec l’exposition de Ulysse 31, ou encore de AOT (Attack On Titans) que les yeux des visiteurs brillent. On sent leur énergie et leurs émotions, on discute avec engouement et amour de notre enfance avec des grands enfants qui ont su remettre au gout du jour certains de nos souvenirs.

C’est avec une certaine émotion que l’on a découvert des artistes et des créations. De pouvoir échanger avec eux et sentir leur engagement. C’est de là que naissent beaucoup de projets enfouis pour qu’un jour un festival puisse leur donner l’opportunité de montrer leurs créations à toutes et à tous ! C’est surtout cela que je vais retenir de ce magnifique week-end passé à Tours !

Avec ma compagne, nous avons vécus de très beaux moments mais comme toute bonne chose c’est toujours trop court ! Alors, vivement l’année prochaine pour en prendre encore plein les mirettes !

Lien de notre vidéo de couverture du festival :

--

--

Rédacteur en chef du média "Ma Vie De Geek" et passionné de toutes les générations de JV et + !

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Ma Vie De Geek

Ma Vie De Geek

Rédacteur en chef du média "Ma Vie De Geek" et passionné de toutes les générations de JV et + !