[Test Accessoire] Le Gimbal de chez BetterPlay … Une stabilisation à toutes épreuves !

Nouveau partenaire de notre média, BetterPlay nous fait confiance depuis ce milieu d’année. Dans le cadre de nos déplacements en salons/Festivals à travers la France, leur gimbal nous accompagne de partout. Accessoire indispensable pour capturer de façon stable les meilleurs moments de nos déplacements.

Partons découvrir ce stabilisateur 3 axes qui nous a ravis pendant de longues heures.

Partir en festival/convention, pour nous, signifie capture photos/vidéos pour créer une vidéo de couverture et des post sur nos réseaux sociaux. Il est évident de rendre un travail de qualité aux personnes qui nous font confiance et aux organisateurs qui nous invitent en tant que presse. Avec betterPlay, nous avions la certitude de partir sur du matériel de qualité et c’est logiquement que le gimbal est rentré dans la famille de nos outils du quotidien.

Nous avons la chance d’avoir l’entrepôt logistique pas loin de chez nous, ce qui nous a permis d’aller récupérer en mains propres notre nouveau matériel. Cela permet de créer du relationnel avec la responsable du groupe et de partager nos expériences pour nos projets futurs.

Une fois revenu chez nous, il était temps de prendre en main le gimbal. Nous sortons l’accessoire de son emballage. Il est sobre et nous découvrons enfin l’accessoire tant convoité. Un design épuré à la couleur unie : un gris/noir passe-partout.

Il est ultra simple d’utilisation avec ses 2 vis de serrage. On positionne notre smartphone dans les gorges prévues à cet effet pour venir bloquer en butée et ainsi garder une stabilisation parfaite. Une fois notre smartphone en place, il est temps de télécharger sur le store l’application dédiée. Nommée « Gimbal Pro », elle se connecte au gimbal en Bluetooth de façon instinctive. Pour cela n’oubliez pas d’activer le Bluetooth sur votre smartphone pour associer les 2 appareils. Une fois cette dernière lancée vous allez pouvoir profiter pleinement de votre gimbal.

Dans notre utilisation, nous avons pu nous essayer au tracking. Une simple pression dans les menus de l’application et nous voilà en mode « suivi de visage ». Vraiment bluffant même avec un sujet qui bouge de façon normale (sans se caler au mouvement du gimbal) car c’est bien l’inverse qui se produit.

Le fait de pouvoir régler la vitesse de suivi que ce soit de façon horizontale ou verticale, tout reste parfait. Tant que nous respectons les distances de captation et de lumière, le gimbal joue son rôle à merveille. De plus, le suivi fonctionne sur l’objectif principal et secondaire. Pour faire un debrief face caméra c’est parfait.

Nous allons vous parler de notre expérience gimbal en main. Léger, fiable avec un temps de réponse précis d’après nos tests « maison », nous partons confiant pour notre première convention. Le gimbal chargé à 100%, il est temps de mettre en place notre smartphone (également en test) et de mettre en route le Bluetooth. L’application reconnait tout de suite le gimbal et se lance en moins de 2 secondes.

Je regarde quelques réglages de base pour être sûr de capturer en bonne qualité. Partons sur du 1080p 30fps et des mouvements « medium » des axes. Le suivi du premier mode est vraiment très intéressant. Le téléphone garde en mémoire un point central de l’image et s’adapte à tous mouvements. En baissant le poignet, le smartphone bascule pour assurer une captation pleine écran. Pareillement, lorsque l’on veut capturer en hauteur, il suit tous nos mouvements sans rechigner.

Bien évidemment, 2 autres modes sont disponibles. Le suivant est vraiment idéal pour faire des plans cinéma. Le smartphone reste fixe sur le plan horizontal et permet de faire des scroll horizontaux par exemple capturer un stand de façon linéaire. Le dernier mode est totalement fixe. Aucun des axes ne bougent et c’est à vous d’aller cherche le sujet à filmer ! Les axes ne s’adapteront pas à vos mouvements qu’ils soient inclinés ou latéraux. Pour définir ce mode, on pourrait simplement parler d’une captation d’un concert au creux de la foule dont les bousculades ne viendront pas perturber la vidéo.

Le gimbal n’est pas très lourd. Son poids est de 423gr. Le poids du smartphone utilisé (maximum 200gr pour une meilleure expérience) viendra se rajouter à celui du gimbal. Un temps d’adaptation sera nécessaire pour vous familiariser avec le poids total pour optimiser vos captations.

Sur la face avant se trouve un stick plat permettant les rotations manuelles. Un bouton veille pour allumer et éteindre l’appareil et un bouton mode qui, par simple pression, vous fera basculer entre les 3 modes disponibles.

Sur le côté gauche, un cache plastique mou dissimule les prises de charge. Un micro-usb et un port USB classique. Nous aurions aimé y trouver un port USB-C pour plus de compatibilité à l’époque ou le type-C est quasiment une norme. Le plastique n’est pas simple à retirer. Il faut des ongles ou un objet pointu pour l’ouvrir. Pas facile, quand on est en convention pour le recharger. Des détails qu’il faut améliorer pour la prochaine version.

Sur le côté droit, un bouton poussoir qui sert à zoomer ou dézoomer. On notera un manque de souplesse lorsque l’on pousse ou ramène le bouton. Il accroche un peu et cela se voit à l’écran avec des légères saccades. On aurait aimé une molette sur la face avant du gimbal pour une meilleure ergonomie. Pour terminer, un bouton-pression se situe à l’arrière du manche qui, comme son nom l’indique, permet, par une simple pression, d’activer la capture. Une pression, on démarra la vidéo, une autre pression, on stoppe la vidéo. Rien de plus simple !

Comme dans chaque convention, nous utilisons nos accessoires jusqu’à ce que le voyant « low batterie » clignote. On peut noter que le gimbal allumé tient près de 10h. Je le laisse allumé tout le temps pour être sûr de ne rien rater si l’occasion se présente. Tenu à bout de bras, un simple « double-clic » sur le bouton « mode » permet de le remettre dans sa position initiale prêt à l’emploi.

C’est vraiment très agréable de pouvoir s’appuyer sur du matériel de qualité sans se poser la question surtout si l’autonomie est au rendez-vous ou si le smartphone est toujours bien positionné. Si nous devions vous conseiller un gimbal qui rentre dans votre budget, alors celui-ci serait parfait.

-Simple d’utilisation
-Une ergonomie très agréable
-Une application complète
-3 modes très complémentaires
-Autonomie
-Prise en main simple pour les débutants

Si nous devions apporter quelques améliorations à la prochaine version du gimbal ce serait sur les points suivants :

-Des rainures plus prononcées à l’arrière du manche (et pour 4 doigts)
-Un grip absorbant pour une meilleure adhérence
-Molette de zoom sur l’avant du gimbal

Ce sont les points faibles de cet accessoire. A noter : qu’un pas de vis est situé sous le manche pour pouvoir le fixer sur un pied ou axe fixe et ainsi pouvoir faire du timelap. Exemple : si vous voulez capturer un ciel étoilé, des éclairs ou simplement un mouvement de foule.

Une très belle surprise ce gimbal de la marque BetterPlay. Il va continuer de nous suivre dans toutes les conventions/festivals pour capturer encore de jolis moments. Il en fera de même avec vous, nous en sommes convaincus. Si vous décidez de vous mettre à la stabilisation photo/vidéo, vous serez conquis.

Lien vers le site : Gimbal BetterPlay

--

--

Rédacteur en chef du média "Ma Vie De Geek" et passionné de toutes les générations de JV et + !

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Ma Vie De Geek

Ma Vie De Geek

Rédacteur en chef du média "Ma Vie De Geek" et passionné de toutes les générations de JV et + !