[Test ps5] Evil Dead: The Game

Développé par Saber Interactive et édité Saber Int. & Boss Team Games, Evil Dead: The Game est-il réellement LE jeu qui rend hommage à l’univers cultissime de la licence ? Evil Dead c’est avant tout une trilogie de films d’horreur culte des années 80 et plus récemment une série TV. C’est un univers horrifique contenant énormément d’humour mis en scène par le talentueux Sam Raimi ! Vous l’aurez compris je porte cet univers dans mon cœur et le retrouver enfin dans un jeu vidéo me transportait de bonheur ! Dézinguer du mort vivant, du monstre à coup de hache, de pelle et de tronçonneuse, quoi de mieux le soir avant de s’endormir ? Et c’est donc avec énormément d’envie et de joie que j’ai commencé le dézingage de créatures sur ma PS5 !

Bon je ne vais pas tourner indéfiniment autour du pot, le baromètre de la hype et de l’excitation est retombé direct après la première heure du jeu.

Le jeu commence avec un petit tuto, simple mais plutôt bien fait. Le joueur est ensuite directement lancé dans l’arène ! Evil Dead est essentiellement un jeu multijoueur cross-plateforme axé sur les matchs РvР. On peut jouer avec des joueurs PC, en mode contre IA, ou un mode solo.

Le mode solo, c’est le minimum attendu. On revit des scènes, des passages culte des films ainsi que de la série et ça fait vraiment plaisir de pouvoir incarner ASH et sa main qui tronçonne. La direction artistique du jeu est plutôt bonne on reconnait bien l’univers de la saga. De ce point de vue, l’immersion est top ! On se balade dans chaque map pour effectuer les missions demandées avec un certain plaisir. Dommage que le gameplay et la mise en scène ne suivent pas, mais j’y reviendrai. Le mode solo se termine en 5h environ si on prend son temps, mais en gros il y a 5 niveaux de 30 minutes en moyenne… il faut bien se dire que Evil Dead The Game est avant tout un jeu multi. Le mode solo est un bonus offert par les développeurs de Saber Interactive.

Que vaut le mode multi ? Bon, je passe outre les problèmes de serveur qui ont l’air d’avoir été réglés. J’ai toutefois dû faire avec quelques déconnections. Le problème, c’est qu’après une trentaine d’heures de jeu en multi, je n’ai plus vraiment envie de jouer. On se lasse malheureusement bien trop vite.

Pour commencer, on doit former une équipe de 4 joueurs, en choisissant entre 4 classes différentes : chef, guerrier, chasseur ou soutien. Chacune des classes ayant évidemment ses propres statistiques et caractéristiques. On peut également choisir d’incarner des démons, chef de guerre, marionnettiste ou nécromancien. Chacun ayant, bien entendu son propre pouvoir. Toutes ses statistiques sont amenées à évoluer en fonction des points gagnés pendant les parties.

Au départ, j’ai beaucoup aimé explorer les différentes maps et découvrir les différents lieux et les ambiances de la saga. Cependant la faible variété des lieux (au final le jeu ne propose que deux maps, avec une météo changeante et des évènements et personnages aléatoirement placés) fait que j’ai vite eu l’impression de tourner en rond et de faire tout le temps la même chose. La lassitude arrive très vite.

Si on ne joue pas avec une équipe que l’on connait, on perd souvent. À l’inverse si on joue avec des amis très souvent on gagne. La coopération est essentielle, rester groupés aussi !

Mais pour moi le plus gros point noir du jeu est le manque de lisibilité de l’action : les démons et autres entités surgissent de n’importe où ; tout est si sombre qu’on ne voit pas vraiment où ils sont ; quand il y a du monde à l’écran, on ne voit et ne comprend plus rien. On appuie frénétiquement sur les boutons de la manette en espérant toucher quelque chose…. Dommage ! La conduite des véhicules dans le jeu est également chaotique. Franchement, autant ne rien proposer : les véhicules restent bloqués pour rien par une simple touffe d’herbe dans le décor ou un pixel qu’on n’a pas vu. Bref, tout cela participe à la lassitude du joueur. On s’amuse les premières heures et très vite le plaisir disparait pour laisser place à beaucoup de frustration !

En ce qui concerne la prise en charge de la manette Dualsense, il faut également oublier. Je voulais justement tester la version PlayStation pour ça, mais une fois de plus grosse déception sur ce point. RIEN, ni vibration, ni gâchette adaptative… NADA !

C’EST DOMMAGE ! Le studio rend vraiment un bel hommage visuel et musical aux films, mais ça en reste là. L’amusement et le fun de la saga disparaissent trop vite dans les limbes de l’enfer ! Les points les plus faibles restent le gameplay et le level design. Une fois qu’on a découvert les différentes maps, plus rien ne nous surprend vraiment.

Pour conclure Evil Dead: The Game est un jeu action-horreur à la troisième personne sympa pour une partie d’une heure ou deux entre potes. Le jeu ne bouscule rien. Il n’innove pas vraiment non plus, et c’est regrettable car la retranscription visuelle de l’univers de Sam Raimi est réussie !

--

--

Rédacteur en chef du média "Ma Vie De Geek" et passionné de toutes les générations de JV et + !

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Ma Vie De Geek

Ma Vie De Geek

Rédacteur en chef du média "Ma Vie De Geek" et passionné de toutes les générations de JV et + !