Ma Vie De Geek
5 min readOct 23, 2022

--

[Test Xbox Series X] LEGO Bricktales … La brique avant tout !

Lors de notre passage sur le stand de Thunderful Games à la Gamescom notre curiosité s’est arrêtée sur LEGO Bricktales. La marque LEGO est connue dans le monde et elle touche forcément celle du monde du jeu vidéo.

Pour les plus fans d’entre nous, LEGO ce sont des jeux en coop’ avec les séries Harry Potter, Indiana Jones ou encore Star Wars. Dans LEGO Bricktales, le concept est différent et surtout très amusant. Partons découvrir ensemble ce jeu développé par ClokcStone Studio fait pour les petits et les grands.

Basé sur le puzzle-game, LEGO Bricktales prend la direction d’un jeu de construction accompagné d’une histoire légèrement rocambolesque. Le but pour vous sera de reconstruire un parc d’attractions afin de redynamiser la ville.

Votre grand-père aura fortement besoin de vous pour remettre en état le parc, et pour cela il vous faudra aller chercher dans chaque monde des « cristaux d’euphorie » qui apporteront l’énergie nécessaire au générateur basé sur le parc.

Au début de l’aventure vous êtes placez dans le laboratoire de papy afin de réparer ledit générateur. Le moment pour vous d’apprendre les bases du jeu et de comprendre que la physique va être très importante tout au long du jeu.

L’aspect construction n’est pas le seul axe du jeu. Au travers des 5 mondes proposés (Jungle, Désert, Monde Médiéval, Ville et Caraïbes) des missions secondaires sont disponibles pour répondre au mieux aux exigences des habitants du coin. Des coffres, des animaux de différents types (Oiseaux, Caméléons, Bernard l’Hermite… ) seront plus ou moins cachés. Votre but est d’essayer de tous les attraper pour les rendre à leurs propriétaires. Cela vous permet de compléter les niveaux à 100 % et ainsi déverrouiller les succès associés.

Dans votre quête vous n’êtes pas seul. Rusty votre compagnon de route va pouvoir bénéficier de nouvelles technologies que vous allez trouver dans chaque monde. Pompe à eau dans le dos, skate volant ou encore électricité, votre personnage pourra ainsi atteindre des endroits auparavant inaccessibles en revenant dans les niveaux déjà visités.

LEGO Bricktales possède cette capacité à mettre vos méninges à contribution et pas qu’un peu. Au début, c’est avec quelques pièces que vous allez devoir construire un pont pour pouvoir passer de l’autre côté de la montagne, et la difficulté va augmenter de casse-tête en casse-tête. Certains sont doués pour le calcul mental et d’autres pour la physique (apesanteur, attraction terrestre…) et je trouve que LEGO Bricktales fait travailler ces compétences. C’est un très bon point.

Partager nos expériences de jeu est à mes yeux très important. Si les constructions se corsent en avançant dans le jeu, notre cerveau doit trouver la meilleure solution afin de valider ladite construction. Un robot test sera présent pour certaines d’entre elles et sans son aval (il doit arriver au bout sans tomber) impossible de passer à l’étape suivante. À plusieurs occasion, j’ai eu dû faire appel à ma moitié pour compléter mes idées et surtout valider les siennes beaucoup plus concluantes ! À deux, on avance mieux !

Comme cité plus haut, la physique joue un rôle important dans LEGO Bricktales. Par exemple, il vous faudra construire un perchoir pour y mettre un hibou. Dans cette épreuve il sera question de stabilité, c’est-à-dire de faire un socle stable et que l’équilibre soit bon. Ce n’est pas une mince affaire, je vous l’avoue ! Comme je vous l’ai précisé, certains sont plus doués dans telle ou telle compétence et se faire aider est un plus !

Si en plus de ça vous avez l’esprit créatif, alors à vous les joies des belles constructions qui auront à la fois l’élégance et le côté fonctionnel. Ok mes structures n’étaient forcément toujours belles ^^

On enchaîne les mondes assez facilement et les ambiances sont variées. La faune et la flore de la Jungle fait contraste avec le côté aride du Désert. Cependant, on peut dénoter que les caméras sont parfois mal gérées. On manque cruellement de liberté, Il faut mettre en « pause » pour pouvoir profiter d’une caméra libre et de nous donner la possibilité de pouvoir tourner tout autour de la scène.

Même si j’ai bien apprécié cette « expérience de jeu », il n’en reste pas moins que certains défauts subsistent. Par exemple, une construction réussie et valide pour notre robot test ne veut pas dire praticable par notre personnage. Là où le robot peut monter 3 épaisseurs de briques, notre personnage ne peut en gravir que 2. Donc il faut refaire des retouches et mettre en péril votre structure. Cela m’est arrivé plus d’une fois, et c’est frustrant.

Pour vous rassurer vous avez toujours le nombre de pièces adéquat pour arriver à bout de vos idées. Il est vrai que l’on aurait aimé des indices (cartes, plan, etc. ) voire même des aides après un certain temps passé devant nos pièces pour terminer la construction plus facilement.

Dans son ensemble, l’expérience passée sur LEGO Bricktales est satisfaisante. J’ai bien fait d’être curieux à la Gamescom et d’avoir essayé leur démo. Même si le jeu se finit assez rapidement (une dizaine d’heures), on peut y revenir une fois celui-ci terminé. Avec les différents pouvoirs que vous avez acquis, il sera possible (et fortement conseillé) de parcourir à nouveau les 5 mondes pour tenter de débloquer tous les « collectibles » du jeu pour avoir le 100 %.

Une chose super sympa à faire une fois que vous avez terminé une structure, c’est d’y revenir et d’appuyer sur R1. Là de nouvelles pièces spéciales déco’ se dévoilent et on peut apporter une touche de couleur et de customisation supplémentaire qui viendront visuellement donner plus de relief à votre imagination.

LEGO Bricktales est un jeu à faire en famille avec vos enfants ou vos parents. Les puzzles sont plutôt simples à faire (sauf 2–3 exceptions) afin que la frustration ne vienne pas entacher l’expérience de jeu. Si l’univers des LEGO vous plaît et que vous avez un esprit imaginatif alors LEGO Bricktales est fait pour vous. Replongez en enfance avec ce LEGO à moins que vous n’en soyez jamais sorti 😉

--

--

Ma Vie De Geek

Rédacteur en chef du média "Ma Vie De Geek" et passionné de toutes les générations de JV et + !